Championnes

« Nos championnes sont des femmes reconnues dans leur milieu, des femmes travaillantes qui ont dû faire leur chemin elles-mêmes vers le succès. Elles sont fortes, déterminées et braves. Elles portent l’étendard de La Force au Féminin avec fierté et elles sont prêtes à aider les femmes à grandir et à s’épanouir davantage. Elles ont fait leurs preuves et sont maintenant résolues à prêter main forte à la relève.

 

Chaque Championne est à la tête d’une des « forces » de La Force au Féminin. Ensemble, elles sont capables de multiplier leurs efforts pour contribuer à instaurer un environnement social sain dans lequel femmes et hommes vivront côtes à côtes dans l’égalité et le respect. »

Lise Bourgon

Co-Championne

MILITAIRE AIR

  • Grey Twitter Icon

Première femme à commander une force opérationnelle interarmées au niveau international, en Irak.

La Brigadière-générale Lise Bourgon s’est jointe aux Forces canadiennes en 1987 dans le cadre du Programme de formation des officiers de la Force régulière (PFOR) et fut acceptée au Collège militaire royal de St-Jean où elle a reçu son baccalauréat en Administration publique en 1992.

 

Après avoir reçu ses ailes de pilote à Moose Jaw, Saskatchewan, en 1994, elle fut mutée au 423e escadron d’hélicoptères maritimes à Shearwater où elle a servi sur le HMCS Preserver, le HMCS Toronto et le NCSM Ville de Québec. En 1998, elle a été affectée au  406e escadron d’entraînement dans le rôle de pilote instructeur.  Après avoir été promue au grade de Major en 2001, elle fut mutée à Ottawa dans la Direction des besoins aériens – maritimes en tant que directrice de projets tels que le programme d'hélicoptères maritimes et le programme de défense électronique.

 

Mutée de nouveau au 423e escadron d’hélicoptères maritimes en 2004, elle fut le commandant du Détachement aérien du HMCS Montréal.  À la suite de OP TRANSFORM, elle fut affectée à titre d’officier des tâches et de planification pour la 12e escadre.  Elle est graduée du Programme combiné de commandement et d’état major du Collège des Forces canadiennes en 2007.

 

Suivant sa promotion au grade de lieutenant-colonel en juin 2007, elle a été nommée commandant du 406ième escadron d’entrainement opérationnel maritime à Shearwater en Nouvelle-Écosse.  Suivant son tour de commandant à l’été 2009, elle fut choisie comme chef de cabinet pour le Chef de l’état major de la Force Aérienne, le général André Deschamps.

 

Promue au rang de Colonel en juin 2011, elle est mutée au Quartier général de l’OTAN à Ramstein, Allemagne comme officier de liaison. Après un tour de deux ans en Europe, elle fut sélectionnée pour le poste de commandant de la 12ième Escadre à Shearwater, Nouvelle-Écosse. En mai 2015, elle a été promue au rang de brigadier-général et choisie pour prendre le commandement de la force opérationnelle interarmées de l’OP IMPACT déployée au Kuwait. Suivant son retour au pays, elle a été assigné au Commandement Opérationnel Interarmées.

 

La Brigadière-générale Bourgon a gradué du Collège de guerre aérienne en 2013, détient un certificat de maitrise en gestion de projet et une maitrise en Affaire Publique. Elle est mariée à Martin Roy et ils ont deux enfants, Jérémy et Megan.

Michele Audette

Championne

AUTOCHTONE

  • Grey Twitter Icon

Ex présidente de l’association des femmes autochtones du Québec et du Canada

Née d’un père québécois et d’une mère innue, Michèle a grandi dans un milieu engagé au confluent de deux belles cultures dont elle est la fière représentante.

Elle a été propulsée très jeune en politique d’abord comme présidente de l’Association des femmes autochtones du Québec puis comme sous-ministre associée à la condition féminine au gouvernement du Québec.

Michèle a par la suite fait le saut sur la scène nationale en présidant l’Association des femmes autochtones du Canada. Son travail incessant a contribué à faire avancer la cause des femmes et des familles. L’ÉNAP a récemment fait appel à ses compétences en vue de planifier la création d’un programme innovateur en matière de politiques publiques autochtones.

Son engagement a été reconnu par l’octroi de plusieurs prix dont celui de la Femme de l’année 2014 du Conseil des femmes de Montréal. De plus, elle est récipiendaire de la médaille du jubilé de diamant de la reine Élizabeth II en 2012.

Lorraine Pintal

Championne

ARTS ET CULTURE

  • Grey Twitter Icon

Directrice artistique et générale du Théâtre du Nouveau Monde.

Lorraine Pintal est partout et s'intéresse à plusieurs aspects de la création: comédienne, metteure en scène, réalisatrice, auteure. On la retrouve tantôt au théâtre, tantôt à la télévision, à la radio et même au cinéma. Elle a été codirectrice du Théâtre de La Rallonge et depuis la saison 1992-1993, elle est directrice artistique et générale du Théâtre du Nouveau Monde. À titre de metteure en scène au théâtre, on lui doit plus d'une centaine d'œuvres classiques et contemporaines. Lorraine Pintal, qui a reçu le Prix Gascon-Thomas 2001, le prix Femme de Mérite Arts et Culture en 2007, plusieurs prix de la critique, quelques Masques et deux prix Gémeaux pour ses réalisations télévisuelles, est devenue Membre de l'Ordre du Canada en 2002. Elle est impliquée dans diverses activités de médiations culturelles dont la « drama-thérapie », en collaboration avec l’Institut universitaire en santé mentale de Montréal et Les Impatients.

 

Membre du conseil d’administration et du comité exécutif du Partenariat du Quartier des Spectacles; membre du conseil d’administration de Télé-Québec

 

Présidente du conseil d’administration de la Vitrine Culturelle de Montréal de 2003 à 2013; a aussi été membre du conseil d’administration de L’Académie des Arts et des Lettres du Québec. A été pendant 6 ans porte parole de l’événement Les Femmeuses qui soutient la cause des femmes et enfants victimes de violence conjugale.

Kim Courcelles

Co-Championne

EMERGENTE

  • Grey Twitter Icon

Pompière professionnelle

Je suis Biologiste de formation et lorsque j’ai terminé mon BAC à Rimouski, j’ai déménagé à Chibougamau où j’ai travaillé comme biologiste en enseignante en technique du milieu naturel et en sciences infirmières pendant près de 4 ans. Adorant la région du Nord-du-Québec, je voulais m’impliquer au sein de ma communauté. J’ai donc appliqué à la ville de Chibougamau pour devenir POMPIÈRE à temps partiel! Je ne savais pas trop dans quoi je m’embarquais, mais je me suis faite prendre au jeu, j’ai eu la piqûre! Trois ans plus tard, j’ai perdu mon emploi principal. J’ai ainsi décidé de retourner aux études et d’aller faire mon DEP en intervention sécurité incendie.

 

J’ai fait ma demande à l’Académie des Pompiers. S’en est suivi des demandes de prêts et bourses, je suis retournée vivre chez mes parents le temps que mon conjoint vende notre maison à Chibougamau. Nous avons ensuite loué une maison à Mascouche et j’ai terminé mon DEP.

 

J’ai fait mon stage de fin d’étude à Blainville, car mon rêve ultime serait de rentrer à temps plein dans une ville sur la Rive-Nord de Montréal. J’ai adoré mon stage, ce fut une expérience extraordinaire! Pendant mon stage, j’ai été engagée à l’Académie des Pompiers et quelques semaines après, j’ai été engagée comme pompière pour la ville de Lachute où je suis en train de suivre mes spécialités espace clos et vertical. Avec mon conjoint, nous avons redéménagé en février dernier afin de s’installer à Lachute.


Maintenant, j’ai  l’intention d’aller faire mon BAC en enseignement professionnel, ce qui me permettrait de devenir chargé de cours à l’Académie des Pompiers. Je vais aussi continuer les concours pour rentrer à temps plein dans une ville sur la Rive-Nord de Montréal. Finalement, j’aimerais bien aller chercher, dans quelques années, mes cours de lieutenant-instructeur.


J'ai enfin trouvé ma voie et je fais le plus beau métier du monde. Le chemin n’a pas toujours été facile, j’ai fait énormément de sacrifices et je continue d’en faire pour arriver à mes buts, mais le jeu en vaut la chandelle!

Catherine Privé

Championne

AFFAIRES

  • Grey Twitter Icon

M.A.P., CRHA, Présidente et chef de la direction chez Alia Conseil

Présidente et chef de la direction de Alia Conseil et associée depuis 20 ans, Catherine Privé est psychosociologue et titulaire d’une maîtrise en administration publique (M.A.P.), option « Analyse et développement des organisations ». À ce titre, elle assure le rayonnement et la visibilité de l’entreprise. Elle contribue avec les directeurs de pratique à l’évolution des axes d’intervention de la firme.

Catherine Privé, en collaboration avec les directeurs de pratique, a aussi la responsabilité de cibler les besoins de ressources par axe de service et si nécessaire, de faire certaines approches pour favoriser l’attraction de ces nouvelles ressources. Elle assure le suivi des orientations stratégiques de Alia Conseil à l’interne. Catherine Privé réalise des interventions stratégiques auprès de clients tels que Hydro-Québec, Aéroports de Montréal, Aéroport de Québec, Vidéotron, Canam, Canarail et plusieurs établissements de santé (CIUSS).

En juin 2015, Catherine Privé a été nommée membre indépendante du conseil d’administration de la Société du Centre des congrès de Québec par le Conseil des ministres. Elle a reçu une nomination au titre d'Incontournable des Ressources humaines du numéro d’octobre 2014 du magazine Premières en affaires. Pour deux années consécutives, elle a occupé la présidence d’honneur de la soirée-bénéfice « De l’ombre à la lumière » de la YWCA Québec. Elle siège également parmi les vice-présidents de la campagne de financement de la Fondation Asselin du Cégep de Jonquière et, depuis 2011, elle fait aussi partie des entrepreneurs-entraîneurs de l’École d’Entrepreneurship de Beauce, où elle a l’occasion de partager son expérience comme chef d’entreprise.

Elle a également été finaliste au concours « Prix Femmes d’affaires du Québec 2012 », catégorie Entrepreneure, grande entreprise, une initiative du Journal les Affaires.

Alia Conseil est une référence au Québec en développement organisationnel et ses services se divisent selon les axes suivants : développement des compétences techniques, développement du leadership et e-learning et jeux sérieux. Alia Conseil poursuit toujours sa croissance et a fait l’acquisition de NVS Learning en 2012, ce qui porte le nombre d’employés à plus de 80.

En 2013, Alia Conseil a reçu une mention des Grands Prix québécois de la qualité. En 2009, l’entreprise a été finaliste aux Mercuriades dans la catégorie « Gestion proactive de la main-d’œuvre ».

Josée Kurtz

Co-Championne

MILITAIRE MER

  • Grey Twitter Icon

Première femme à commander un navire de guerre majeur dans les Forces armées canadiennes

La capitaine de frégate Josée Kurtz est originaire de Joliette, Québec et s'est enrôlée dans les Forces armées canadiennes en 1988. Suite à sa formation initiale d'officier de marine, elle fut affectée au Navire canadien de Sa Majesté (NCSM) PROVIDER où elle obtint son brevet de chef de quart à la passerelle. Elle s'est ensuite spécialisée en navigation et navigua les NCSM NIPIGON, VILLE DE QUÉBEC, et le navire à grand tirant PROTECTEUR. Elle eut aussi le privilège de partager son intérêt et ses connaissances en navigation lors de deux affectations à VENTURE, Le Centre de formation des officiers de marine.

Après avoir gradué du cours d'officier de la salle des opérations en 1997, le capitaine de vaisseau Kurtz servit à bord du NCSM VANCOUVER comme officier d'armement et officier de combat. Son expérience d'état-major inclue les fonctions d'analyste à la Direction d'administration des griefs, officier responsable des opérations internationales pour le Chef d'état-major des Forces maritimes, au Quartier général de la Défense nationale, et chef de cabinet pour le Commandant de la Flotte canadienne de l'Atlantique.

La capitaine de frégate Kurtz fut commandant en second du NCSM VILLE DE QUÉBEC de 2007 à 2009. Durant cette période, le navire fut déployé avec le Premier Groupe opérationnel maritime de l'OTAN puis redirigé, à court avis, sur une mission d'escorte d'aide humanitaire contre la piraterie dans la région de la corne africaine. Aux termes de son affectation de second, elle eut le commandement du NCSM HALIFAX de 2009 à 2011, réalisant ainsi son rêve d'être aux commandes d'un navire durant le centenaire de la Marine canadienne. Le plus grand moment de son commandement fut toutefois la participation du HALIFAX à la mission humanitaire en Haïti suite au tremblement de terre qui a dévasté le pays en janvier 2010. Son commandement en mer fut suivi d'une affectation comme commandant de l'École des opérations navales des Forces canadiennes de 2011 à 2012. Le Capitaine de vaisseau Kurtz est Directeur du personnel et de l’instruction de la Marine depuis juillet 2013.

La capitaine de frégate Kurtz détient un baccalauréat en arts de l'Université d'Ottawa (2005) et une maîtrise en études de la défense du Collège militaire royal du Canada (2007). Elle est graduée du Programme de sécurité nationale (2013) au Collège des Forces canadiennes de Toronto.

Durant ses moments libres, le capitaine de vaisseau Kurtz s'adonne à des activités familiales. La famille Kurtz sont des adeptes du camping et des fans des Blue Jays de Toronto.

Karyne Prégent

Championne

MÉTIERS NON-TRADITIONNELS

  • Grey Twitter Icon

Secrétaire et responsable de la condition féminine de la CSN construction

Charpentière menuisière pendant 10 ans

Représentante en condition féminine CSN-Construction région de Montréal

Secrétaire générale à l’exécutif de la Fédération de la CSN-Constuction et responsable nationale à la condition féminine

Participation au CFPIC de la CCQ

Participation aux négociations 2013-2017

Conférencière sur la situation des femmes dans la construction et entrevues aux  médias

Participation au comité de vigie de la Commission Charbonneau

Participation à diverses recherches sur la situation ou consultation sur les solutions (FRONT, ATF, CIAFT etc)

Collaboration à la création de la Coalition Québécoise pour les femmes en construction

Participation à la création du  premier forum Femmes de l’industrie de la construction

Participation au nouveau programme d’accès à l’égalité

Création d’une section condition féminine dans notre revue

Participation à la politique contre la violence et le harcèlement de la Fédération

Participation à la féminisation des statuts et règlements de la Fédération

Sensibilisation sur la situation des femmes dans l’industrie des organismes, de l’industrie et de la population

Plainte contres de la publicité sexiste

Création d’une structure de condition féminine à la CSN-Construction, formation et collaboration avec les représentantes régionales

Participation à la création d’un réseau femmes

Revendications au Ministre du travail, à la CSST, ASP Construction, Ministère de la famille, Office de la langue française, Commission des normes etc.

Création de la page Facebook femmes non traditionnelles

Gestionnaire de la page Facebook CSN-Construction

Participation aux réunions sur les femmes dans le non traditionnel : États généraux, Elles de la construction, Colloque ACQ, forum sur les métiers etc.

Mise en place d’activités pour les travailleuses de la CSN-Construction : souper du 8 mars, kiosque femmes CSN-Construction au Festival des Bâtisseurs en Outaouais, projet de bénévolat Rue des femmes et camp Leucan, etc.

Suivi sur demande des plaintes de harcèlement en collaboration avec les conseillers

Participation à la campagne d’éducation sur les droits (harcèlement, discrimination, P.A.E.)

Participation au Comité de la condition féminine du conseil central du Montréal métropolitain et au Comité national de la condition féminine CSN

Diverses formations : gestion au sein d’une équipe mixte, formation contre la violence et le harcèlement au travail, exécutif 1-2, secrétariat général, information, informatique, santé-sécurité etc.

Congrès CSN-Construction 2012 et 2015

Participation à l’Avis du conseil du statut de la femme

Réélue pour un deuxième mandat (secrétaire générale et responsable nationale condition féminine)

J’en oublie sûrement!!!

Padre Bonita Mason

Championne

RELIGIEUSE

  • Grey Twitter Icon

Aumônière dans les Forces armées canadiennes

CAPITAINE DE FRÉGATE BONITA E. MASON, CD

Aumônier principal de la 2e Division du Canada (FOI-Est)

   Le Capitaine de frégate Mason a grandi dans le comté de Pictou, en Nouvelle-Écosse, où elle a été ordonnée dans l'Église presbytérienne du Canada le 27 juin 1998. Durant 3 ans, elle a desservi conjointement trois églises civiles à Howick, (Québec) avant de se joindre aux Forces armées canadiennes comme aumônier en août  2001.

 

Sa première mutation militaire a été avec la flotte de la Marine royale du Canada à Halifax, pendant laquelle elle a été déployée six mois avec le NCSM FREDERICTON dans le golfe Persique, recevant alors la Médaille de l'Asie du Sud-Ouest. Après quatre années de service dans la Marine, elle a ensuite suivi un cours de français, langue seconde, pendant dix  mois. En 2006, elle a été affectée à la BFC Borden et passé deux ans à l'école des aumôniers des Forces canadiennes en tant qu'instructeur, puis comme directeur de cours.

 

Promue au grade de Capitaine de corvette en juillet 2008, elle a été affectée à la 17e Escadre à Winnipeg, où elle a servi comme aumônier principal. Durant cette période, elle a été déployée avec le Force opérationnelle interarmées à Kandahar, en Afghanistan,  recevant pour cette mission la Médaille du service général. En juillet 2011, elle a servi comme aumônier principal des Canadiens au  Commandement de la défense aérospatiale nord-américain (NORAD) et auprès du personnel canadien  OUTCAN à la base aérienne de Peterson, au Colorado. En juillet 2013, durant son service au NORAD, elle a reçu une mention élogieuse du commandant adjoint de NORAD et été promue au grade de Capitaine de frégate. Elle a ensuite été mutée à Halifax et a servi comme aumônier principal de la 5e Division du Canada avant de suivre un cours de français avancé pendant dix mois.

 

Le Capitaine de frégate Mason est maintenant aumônier principal de la 2 Division du Canada à Montréal, (Québec).

Suzanne Benoît

Championne

SCIENCE

  • Grey Twitter Icon

Présidente-directrice générale d’Aéro Montréal

Suzanne M. Benoît a été nommée présidente-directrice générale d’Aéro Montréal, la grappe aérospatiale du Québec, lors de sa création en août 2006. Aéro Montréal regroupe les premiers dirigeants du secteur aérospatial québécois et vise à optimiser la compétitivité, la croissance et le rayonnement de l’industrie à l’échelle mondiale.

 

Avant d’occuper ce poste, elle a agi à titre de présidente-directrice générale de Développement économique Longueuil (DEL), et ce depuis sa fondation en 2002. De 1999 à 2002, elle a dirigé l’équipe de Prospection des investissements étrangers à la direction des Amériques à Investissement Québec.  De 1991 à 1999, elle a occupé différents postes de direction au sein d’Hydro-Québec dans le domaine des Relations gouvernementales et institutionnelles et du Développement industriel et économique à la vice-présidence Grandes entreprises.

 

À partir de 1979, elle a œuvré au sein de la fonction publique fédérale à Ottawa et ailleurs au Canada à titre de directrice adjointe aux Affaires internationales au ministère Industrie Canada où elle était responsable de la coopération industrielle Canada-Japon et Canada-Corée du Sud. Elle a également été directrice adjointe au Marketing des produits de la défense au ministère des Affaires extérieures et du Commerce international. 

 

En 2015, le premier ministre du Canada a nommé Mme Benoit comme une des trois représentants du Canada au Conseil consultatif des gens d’affaires (ABAC) de l’Organisation de coopération économique d’Asie-Pacifique (APEC) pour une période de trois ans, un des forums régionaux les plus importants au monde.

 

Mme Benoît est très active dans le milieu du développement économique tant sur la scène nationale qu’internationale. Elle siège également sur de nombreux conseils d’administration, nommément au comité exécutif et au conseil d’administration du Projet mobilisateur de l’avion écologique (SA2GE), Sous-traitance industrielle Québec (STIQ), le Conseil Emploi Métropole, le Consortium de recherche et d'innovation en aérospatiale au Québec (CRIAQ), le Comité sectoriel de la main-d’œuvre en aérospatiale (CAMAQ) et la Chambre de commerce italienne au Canada. 

 

L’engagement communautaire de Mme Benoît se traduit également par la présidence d’honneur et la participation au sein d’instances d’organismes d’œuvres caritatives.

 

Mme Benoît a obtenu un baccalauréat et une maîtrise en administration des affaires (MBA) de l’Université d’Ottawa et, elle a obtenu en 2016, le titre d’administrateur de société de l’Institut des administrateur de société (IAS).    

Danièle Sauvageau

Championne

SPORTS

  • Grey Twitter Icon

Ex-Directrice générale et Ex-Entraîneure-chef de l’équipe féminine Olympique de hockey sur glace et détentrice de l’Ordre du Canada.

Biographie de Danièle Sauvageau Conférencière et mentor en coaching sportif et exécutif

C’est la passion, l’instinct et le leadership de Danièle Sauvageau qui a mené l’équipe canadienne de hockey féminin vers une victoire historique aux Jeux Olympiques d’hiver de Salt Lake City en 2002. En tant que directrice générale et entraineur, elle a su transformer la peur de perdre en désir absolu de triompher. En renversant la vapeur, elle et les joueuses de son équipe ont pu réaliser leur rêve olympique.

Danièle Sauvageau a participé à six Jeux Olympiques en tant qu’entraîneur de hockey féminin, directrice générale et conseillère en coaching. Elle a grandement participé aux victoires de l'équipe féminine lors de sept Championnats du monde consécutifs, et à la médaille d'argent gagnée aux Jeux Olympiques de Nagano.

Par son dévouement, son implication au développement de son sport, et son parcours victorieux, elle est certainement devenue le gourou du hockey féminin au Canada.

Danièle Sauvageau fait partie de la GRC et du Service de Police de Montréal depuis 24 ans où elle a, notamment, travaillé à la division des stupéfiants. Elle agit présentement comme conseillère au Service du développement stratégique.

Diplômée en travail social, elle a par la suite graduée de l'académie de la GRC. Danièle a obtenu un certificat de maîtrise en coaching du Programme national de certification des entraîneurs (PNCE), et un certificat en gestion des Hautes Études Commerciales (HEC).

En janvier 2008, elle a reçu carte blanche de la part de l’Université de Montréal afin de mettre sur pied la première équipe de hockey féminine des Carabins.

Son expertise traverse les saisons ! Elle a contribué au succès de plusieurs programmes nationaux, notamment de l’équipe nationale de nage synchronisée et l’équipe féminine de water‐polo. Elle travaille en étroite collaboration avec le Comité Olympique Canadien en vue des Jeux Olympiques d’hiver de Vancouver entant que conseillère en coaching et en performance. Ainsi, Danièle est étroitement liée au succès des athlètes canadiens de patinage de vitesse courte piste et que de la patineuse artistique Joanie Rochette.

Son expertise en gestion des ressources humaines, coaching, leadership, évaluation de situation, communication, et en formation d'équipes gagnantes lui permet, en tant que conférencière, de toucher à plusieurs sujets reliés à la performance.

En 2003, Danièle a commencé l’accompagnement de gestionnaires en entreprises. En tant que conseillère en coaching exécutif, Danièle Sauvageau a dirigé et aidé plusieurs clients des secteurs public et privé à bâtir des visions nouvelles et à gérer le changement en vue de créer un avantage concurrentiel.

Elle compte plusieurs accomplissements dans le domaine, notamment:

o Conception d’outils et de méthodes pour évaluer les athlètes olympiques, les entraineurs et les

spécialistes entourant les athlètes.

o Revue organisationnelle de l'équipe féminine olympique de water polo, ainsi que du programme

olympique canadien de nage synchronisée.

o Conseils et mentorat de l’équipe d’entraîneurs de l'équipe féminine de water polo lors des Jeux

olympiques d’Athènes en 2004.

o Accompagnement d’entraîneurs et de directeurs à l'élaboration de profils de compétences,

depuis 2003.

Figure médiatique connue, Danièle est souvent sollicitée pour commenter l’actualité au hockey et dans le sport de haut niveau en général. Elle a, d’ailleurs, au cours de sa carrière fait l'objet de plusieurs reportages sur les réseaux canadiens, tels que CBC, Radio‐Canada, TSN, ainsi qu’aux Etats‐Unis sur la chainer NBC. Elle a fait également l’objet de reportages à l’intérieur de plusieurs publications canadiennes et américaines. Elle est aussi la co‐auteure de l’ouvrage: « The golden tears, the journey to the Olympics ».

Au fil des ans, le travail de Danièle Sauvageau a souvent été récompensé :

o Croix de service méritoire canadien, 2004 o Entraîneur de l’année (sports d’équipe) au Québec en 1995‐1999‐2002 o Récipiendaire du prix de coaching au Canada décerné par 3M en 1999‐2001‐2003 o Femme de l’année, YMCA Montréal 2000 o Médaille du directeur, Police de Montréal, 2002 o Prix Grace Under Pressure, décerné par l'Association canadienne pour l'avancement des femmes,

du sport et de l'activité physique, 2002 o Médaille de la Chambre des communes, 1998‐2002 o Médaille du Jubilé d'or, 2002 o Membre des 50 bâtisseurs du pays, 2002

Danièle a été porte‐parole de l'Association canadienne des entraîneurs, membre de l'Association canadienne des entraîneurs professionnels et membre du conseil d'administration pour le développement de la candidature de Vancouver à l’obtention des Jeux Olympiques de 2010.

Jennie Carignan

Co-Championne

MILITAIRE TERRE

Première femme à commander le Collège militaire royal de Saint-Jean et reconnue comme étant l’une des 100 femmes les plus influentes du Canada.

  • Grey Twitter Icon

La brigadière-générale Jennie Carignan s’enrôle dans les Forces armées canadiennes en 1986. Elle obtient un baccalauréat en génie des combustibles et des matériaux au Collège militaire royal du Canada et reçoit sa commission au sein du Génie militaire canadien en 1990. Elle assume par la suite diverses fonctions reliées au Génie militaire à Chilliwack et à Valcartier. Promue au grade de major en 1999, elle entreprend des études de M.B.A. à l’Université Laval.
Mutée au 5e Régiment du génie de combat en 2003, elle remplit alors les fonctions de commandant adjoint et de commandant par intérim, puis est promue au grade de lieutenant-colonel en 2005. En 2007, elle agit à titre d’instructeur au Collège de commandement et d’état-major de la Force terrestre canadienne à Kingston avant d’être mutée au 5e Régiment du génie de combat à titre de 21e commandant en 2008.

Ensuite, elle commande le Régiment de génie de la Force opérationnelle Kandahar en Afghanistan. De retour de mission, elle occupe les fonctions de commandant adjoint du 5e Groupe-brigade mécanisé du Canada. Promue au grade de colonel en 2011, elle occupe ensuite le poste de Chef d’état-major du Secteur du centre de la Force Terrestre/Force opérationnelle interarmées du centre.


La brigadière-générale Carignan est diplômée du United States Command and General Staff College et du School of Advanced Military Studies où elle obtient une maîtrise en arts et sciences militaires. Elle est aussi récipiendaire du prix Major General Hans Schlup pour l’excellence en relations internationales. En 2011, elle est nommée parmi les 100 femmes les plus influentes au Canada par le « Women’s Executive Network ». Le Colonel Carignan est lauréate du prix Hermès 2013 qui rend hommage aux diplômés de l’Université Laval qui, par leur carrière exceptionnelle et leur engagement social ou universitaire, se sont illustrés dans le domaine de l’administration. Elle a été déployée en mission au Golan, en Bosnie-Herzégovine et en Afghanistan.


La brigadière-générale Carignan assume le poste de Commandant du Collège militaire royal de Saint-Jean depuis juillet 2013. Le Colonel Carignan est mariée et est mère de quatre enfants.

Jennifer Bennett

Championne

MILITAIRE

  • Grey Twitter Icon

La première Championne des femmes au sein de la défense et la première femme à atteindre le grade de contre-amirale dans la Marine Royale canadienne

Contre-amiral Jennifer J. Bennett, CMM, CD

 

Directrice générale de l’Équipe d’intervention stratégique des Forces armées canadiennes sur l’inconduite sexuelle et la Championne des femmes au sein du ministère de la Défense

 

La Contre-amiral Bennett Jennifer Bennett a pu poursuivre avec succès deux carrières parallèles, l'une avec les Forces armées canadiennes en tant que membre de la Force de réserve du Canada et l'autre en tant que professeur et administratrice d'école. Elle a gravi les échelons de l'armée pour devenir la première femme canadienne à atteindre le grade de contre-amiral et occuper le plus haut poste de la Force de réserve.


La Contre-amiral Jennifer Bennett, née à Hamilton (Ontario), s'enrôle dans la Réserve navale en 1975, en tant que communicatrice navale au NCSM STAR. En 1977, le Contre-amiral Bennett est mutée au programme des élèves-officiers de la Réserve navale afin de suivre la formation d'officier de logistique. Elle obtient sa commission d'officier au grade d'enseigne de vaisseau de 1ère classe en août 1979.Depuis, elle a servi dans toute une gamme de postes d'instruction, d'état-major et de commandement partout au Canada, tout en travaillant comme professeur et administratrice dans les écoles élémentaires et secondaires de l'Ontario et de la Colombie-Britannique.

La Contre-amiral Bennett détient un baccalauréat en éducation physique de l'Université McMaster, un baccalauréat en éducation de l'Université Queen's, une maîtrise ès arts en leadership et formation à l'Université Royal Roads et un doctorat honorifique de l'université d’Alberta. Elle est aussi diplômée de l'École d'état-major des Forces canadiennes, du Collège d'état-major des Forces canadiennes, de l'École de l'OTAN et du Collège de défense de l'OTAN.

Le Contre-amiral Bennett a commandé le NCSM MALAHAT, Victoria, C.-B., de 1995 à 1998 et le Détachement d'instruction élémentaire des recrues de la Réserve navale, Borden, Ont., au cours de l'été 1999.

Promue au grade de capitaine de vaisseau en janvier 2000, le Contre-amiral Bennett est nommée Directrice — Réserves au sein de la division du Chef-Réserves et Cadets au Quartier-général de la Défense nationale. Au niveau national, elle fut également Directrice du perfectionnement professionnel, Directrice de la politique d'instruction et d'éducation et Directrice du projet (militaire) du Réseau d'apprentissage de la défense.


La Contre-amiral Bennett est promue Commodore le 1er décembre 2007 lors de sa nomination au poste de commandant de la Réserve navale et a servi dans ce poste jusqu'à janvier 2011. Elle est ensuite promue à son grade actuel en avril 2011 et nommée Chef-Réserves et cadets en mai 2011au Quartier général de la Défense nationale. En janvier 2013, elle a également été nommée Championne nationale de la Défense pour les femmes. En septembre 2015, le contre-amiral Bennett a été nommée directrice générale de l’Équipe d’intervention stratégique des Forces armées canadiennes sur l’inconduite sexuelle à l’appui de l’opération HONOUR, à Ottawa (Ontario). 

La Contre-amiral Bennett a été reconnue pour son leadership et son service exemplaire dans les collectivités militaires et civiles. En 2011, elle a été
nommée comme l'une des 100 femmes les plus influentes du Canada en tant que secteur public Leader et en 2013 elle a été promue au grade de Commandeur de l’Ordre du mérite militaire (CMM).

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
  • Black Facebook Icon
  • Black LinkedIn Icon